Révolution dans l’automobile : cette nouvelle batterie recharge votre voiture électrique en 1 minute !

Révolution dans l’automobile : cette nouvelle batterie recharge votre voiture électrique en 1 minute !

Une avancée majeure dans la recharge ultra-rapide

Des chercheurs de l’Institut supérieur coréen des sciences et technologies (KAIST) ont développé une batterie utilisant du sodium plutôt que du lithium, permettant une recharge en moins d’une minute. Ce progrès représente une avancée majeure, surpassant même la rapidité d’un plein de carburant traditionnel. Cette innovation pourrait radicalement modifier la perception publique des voitures électriques, les rendant encore plus attractives pour le grand public. Cette avancée pourrait réduire les coûts des appareils électroniques portables et des véhicules électriques2De plus, le KAIST a également développé une technologie de batterie au sodium pour véhicules électriques qui se recharge en moins d’une minute, offrant une alternative efficace et moins coûteuse au lithium.

Vidéo intéressante: https://youtu.be/rIHsfVJqw6w 

La fin des longues attentes aux bornes de recharge

Historiquement, un des principaux freins à l’achat d’une voiture électrique a été le temps de recharge. Les conducteurs craignent souvent de ne pas trouver de borne disponible ou de devoir y passer trop de temps. Cependant, les fabricants de voitures et les équipementiers ont fait des progrès significatifs, proposant des bornes toujours plus puissantes. Ces améliorations sont cruciales pour rendre les véhicules électriques plus pratiques pour une utilisation quotidienne et pour de longs trajets.

Le prix et l’autonomie ralentissent encore l’adoption généralisée des voitures électriques.

Alors que les ventes de voitures électriques continuent de croître, atteignant une part de marché de 17 % en avril 2024, des obstacles tels que le prix et l’autonomie ralentissent encore l’adoption généralisée. Pourtant, cette innovation pourrait bien changer la donne pour les consommateurs et l’industrie automobile.

La composition unique de la nouvelle batterie

Les scientifiques ont utilisé une composition innovante comprenant du fer, de l’oxyde de graphène et du sulfure de fer ultrafin pour créer une batterie extrêmement conductrice. Cette configuration permet non seulement une recharge ultra-rapide mais offre également une densité d’énergie élevée, essentielle pour maintenir une bonne autonomie. Ces matériaux avancés permettent également d’améliorer la sécurité et la durabilité des batteries, des aspects cruciaux pour leur adoption à grande échelle.

Des performances robustes malgré les défis

Bien que ces batteries au sodium affichent une densité d’énergie inférieure à certains modèles actuels (160 Wh/kg contre 300 Wh/kg pour certains modèles LFP), elles restent compétitives. De plus, elles offrent une résistance supérieure dans des conditions extrêmes, fonctionnant normalement de -40 à 80 degrés Celsius. Cette capacité à opérer efficacement dans un large éventail de températures rend ces batteries idéales pour une utilisation dans divers environnements climatiques.

Un avenir prometteur malgré quelques inconvénients

Ces nouvelles batteries sont globalement plus résistantes et moins susceptibles de combustion spontanée. Toutefois, leur durée de vie est inférieure à celle des batteries LFP standard, avec seulement 2 000 à 3 000 cycles de charge. Malgré cela, l’intérêt des constructeurs automobile est palpable, avec des entreprises comme Renault et son partenaire chinois Farasis Energy déjà engagés dans des projets de collaboration. La réduction des cycles de charge est un compromis pour les avantages considérables en termes de rapidité de recharge et de densité d’énergie.

A lire aussi :

Source: ICI.